Vitruvius Pollio, On Architecture, 7.3.6-7.3.8

Cum ab harena praeter trullissationem non minus tribus coriis fuerit deformatum, tunc e marmore graneo directiones sunt subigendae, dum ita materies temperetur, uti, cum subigatur, non haereat ad rutrum, sed purum ferrum e mortario liberetur. grandi inducto et inarescente alterum corium mediocre dirigatur; id cum subactum fuerit et bene fricatum, subtilius inducatur. ita cum tribus coriis harenae et item marmoris solidati parietes fuerint, neque rimas, neque aliud vitium in se recipere poterunt, sed et liaculorum subactionibus fundata soliditate marmorisque candore firmo levigata, coloribus cum politionibus inductis nitidos expriment splendores. colores autem, udo tectorio cum diligenter sunt inducti, ideo non remittunt sed sunt perpetuo permanentes, quod calx, in fornacibus excocto liquore facta raritatibus evanida, ieiunitate coacta corripit in se quae res forte contigerunt, mixtionibusque ex aliis potestatibus conlatis seminibus seu principiis una solidescendo, in quibuscumque membris est formata cum fit arida, redigitur, uti sui generis proprias videatur habere qualitates. Itaque tectoria, quae recte sunt facta, neque vetustatibus fiunt horrida neque, cum extergentur, remittunt colores, nisi si parum diligenter et in arido fuerint inducti. cum ergo ita in parietibus tectoria facta fuerint, uti supra scriptum est, et firmitatem et splendorem et ad vetustatem permanentem virtutem poterunt habere. cum vero unum corium harenae et unum minuti marmoris erit inductum, tenuitas eius minus valendo faciliter rumpitur nec splendorem politionibus propter inbecillitatem crassitudinis proprium obtinebit.

Annotation Authors and Editors
Created by Valérie Toillon

Quand les murs ont été enduits de trois couches de sable et d'autant de marbre, ils ne doivent présenter ni fissures, ni tout autre défaut. Mais, quand la résistance en été prouvée en les soumettant à un battage prolongé avec des baculi et quand la polissure leur a donné la blancheur luisante du marbre, alors, recevant la couleur en même temps que le poli, les murs peuvent projeter l'éclat le plus brillant. Quant aux couleurs, lorsque c'est sur le revêtement encore humide qu'elles ont été soigneusement appliquées, elles ne se détachent plus, mais sont fixées pour toujours; et cela parce que la chaux, dépouillée dans les fours de son eau, devenue vide par porosité, comme contrainte par un besoin de se nourrir, absorbe tout ce qui par hasard se trouve à son contact; et , par mélange, empruntant à d'autres éléments leurs germes ou leurs principes, elle se solidifie grâce à eux dans toutes ses parties. Dès qu'elle est devenue sèche, elle se reconstitue au point de sembler avoir les qualités propres de sa nature Aussi, les revêtements qui ont été bien faits ne deviennent pas rugueux, et, lorsqu'on les nettoie, ils ne laissent pas leurs couleurs se détacher, à moins que celles-ci n'aient été appliquées peu soigneusement et sur la surface déjà sèche. Donc, lorsque les revêtements pour la peinture auront été faits ainsi qu'il a été écrit ci-dessus, ils pourront avoir et fermeté et éclat et vigueur persistant jusqu'à la vétusté.

Annotation Authors and Editors
Created by Valérie Toillon

Commentary

NB : In the original edition, Adolphe Reinach omitted (deliberately) the first two sentences ("Cum ab harena....indicatur") as well as the last sentence of the passage ("cum vero unum...obtinebit"). The French translation replicates Adolphe Reinach's original translation while the English translation gives the whole passage.

Annotation Authors and Editors
Created by Valérie Toillon

Tags

  • wall-painting
  • technique
  • colors
  • materials

Bibliography

Annotation Authors and Editors
Created by Valérie Toillon