Vitruvius Pollio, On Architecture, 7.9.2-7.9.4

Itaque cum est in expolitionibus conclavium tectis inductum,permanet sine vitiis suo colore; apertis vero, id est peristyliis aut exhedris aut ceteris eiusdem modi locis, quosol et luna possit splendores et radios inmittere, cum ab his locus tangitur, vitiatur et amissa virtute coloris denigratur. itaque cum et alii multi tum etiam Faberiusscriba, cum in Aventino voluisset habere domum eleganterexpolitam, peristyliis parietes omnes induxit minio, quipost dies XXX facti sunt invenusto varioque colore. itaque primo locavit inducendos alios colores.At si qui subtilior fuerit et voluerit expolitionem miniaceam suumcolorem retinere, cum paries expolitus et aridus fuerit,ceram ponticam igni liquefactam paulo oleo temperatamsaeta inducat; deinde postea carbonibus in ferreo vasecompositis eam ceram una cum pariete calfaciundo sudarecogat lietque, ut peraequetur; deinde tunc candela centunculisque puris subigat, uti signa marmorea nuda curantur (haec autem ga/nwsis graece dicitur):ita obstans cerae ponticae lorica non patitur nec lunae splendorem necsolis radios lambendo eripere ex his politionibus colorem. quae autem in Ephesiorum metallis fuerunt officinae,nunc traiectae sunt ideo Romam, quod id genus venaepostea est inventum Hispaniae regionibus, e quibusmetallis glaebae portantur et per publicanos Romae curantur. eae autem officinae sunt inter aedem Florae etQuirini.

Annotation Authors and Editors
Created by Valérie Toillon

Lorsque, dans les décorations, le vermillon est appliqué sur les enduits des salles closes, il conserve sans altération sa couleur. Mais, dans les lieux ouverts, - c'est à dire les péristyles ou les exèdres et autres de même genre où le soleil ou la lune peut faire pénétrer son éclat ou ses rayons, - lorsque l'endroit peint en vermillon en est atteint, la couleur s'altère et, perdant sa vertu propre, tourne au noir. En voici un exemple entre cent : le scribe Faberius, ayant voulu avoir sur l'Aventin une maison élégament décorée, couvrit toutes les parois de vermillon; après trente jours, elles devinrent d'une couleur désagérable et tachetée. Aussi, sur le champ, mit-il rn adjudication l'application d'autres couleurs. Mais voici comment aurait procédé quelqu'un de plus compétent, s'il eût voulu que la décoration au vermillon conservât sa couleur : après que la paroi décorée de cet enduit aura bien séché, alors, à l'aide d'un pinceau de soie, il étende de la cire punique fondue au feu et additionnée d'un peu d'huile; puis qu'ensuite, à l'aide de charbons placés dans un récipient de fer, il chauffe fortement cette cire en même temps que la paroi jusqu'à tant qu'il la force à suinter et qu'il soit fait en sorte qu'elle s'égalise parfaitement; enfin, qu'à l'aide de suif et de linges bien propres, il la frotte ainsi qu'on traite les statues nues, opération, qui, en grec, s'appelle gânosis. Ainsi, cette cuirasse de cire punique formera comme un obstacle qui ne permet ni à l'éclat de la lune, ni aux rayons du soleil d'en lever en les effleurant la couleur de ces décorations.

Annotation Authors and Editors
Created by Valérie Toillon

Commentary

Annotation Authors and Editors
Created by Valérie Toillon

Tags

  • colors
  • vermilion
  • black
  • wall
  • painting
  • home
  • decoration
  • pontic
  • wax

Bibliography

Annotation Authors and Editors
Created by Valérie Toillon